"Un livre de chair au coeur de nos mensonges..."

  Nous sommes liés à la chair et à ses exigences qui jamais ne connaissent le repos. Impératrice sans partage d’un pouvoir absolu, elle nous manipule, nous gouverne, nous utilise, nous manœuvre comme des pantins. 

  Si vous pensiez avoir atteint un état d’équilibre en vos amours, soulevez délicatement vos strings et vos dentelles, vos slips et vos boxers et écoutez la tumultueuse et sous-jacente mélodie de vos instincts. Il est aussi vain de lutter que de vouloir la dominer. Force sauvage et indomptable qu’aucun terrien n’apprivoisera jamais, dotée d’une énergie dont la persévérance n’a qu’une seule limite : celle de notre trépas. 


  Chevillés au corps comme une ombre, les appétits de la chair se rappellent invariablement à notre bon souvenir. Chair souveraine, parce qu’elle annexe à ses ambitions l’audace d’octroyer la félicité orgasmique.      En cela, ce n’est rien de moins que de l’intelligence organique.


  Jamais ignorée, entropique par essence, polygame et polyandre tout à la fois, elle nous remémore sans cesse les lois élémentaires et implacables de la biologie. Si vous croyez être des êtres humains, jetez un dernier coup d’œil en vos sphères pubiennes. Sachez que vous n’êtes là avant tout, que dans un seul but : vous reproduire à l’infini. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now